vendredi 4 juin 2010

Une pétition...

A noter que la pétition plus bas n'émane pas de la commission ou d'amnesty international. Nous pensons cependant qu'elle pourrait intéresser certains d'entre vous.

Pour les personnes qui veulent en savoir davantage :
Moi, Kiana Firouz, lesbienne iranienne, née à Téhéran, Iran, en 1983, j’ai demandé l’asile en Grande-Bretagne, mais ma demande a été rejetée par le Home Office (service britannique de l’immigration) , bien qu’ils reconnaissent le fait que je sois lesbienne. J’ai donc présenté un appel qui a été de façon incroyable refusé par le juge d’arbitrage. Selon le point de vue de mon avocat, il n’y a que peu de chances que j’ai la permission de faire appel contre la décision du juge d’arbitrage. Cela signifie que je ferais bientôt face à une expulsion.
L’homosexualité est considérée en Iran comme un péché et un crime passible de sévères sanctions. Selon la loi islamique, la récidive de ce délit est punie de mort. La peine pour lesbianisme entre personnes majeures, consentantes et saines d’esprit, est de 100 coups de fouets. Si l’acte est répétée trois fois, la peine est à chaque fois appliquée et la peine de mort est s’applique à la quatrième fois (articles 127, 129 et 130 du code pénal). Les moyens pour prouver le lesbianisme sont les mêmes que pour l’homosexualité masculine ( article 128).
J’ai récemment joué un rôle dans un long métrage intitulé « Cul de Sac » *1qui est essentiellement basé sur l’histoire de ma vraie vie. Le film doit être diffusé en mai 2010. La bande-annonce du film a été publiée sur You Tube depuis décembre 2009, et elle a été regardée par plus de dix mille personnes rien que lors des quatre premiers jours.
La nouvelle du film a été couverte par les médias internationaux du monde entier, et en particulier par ceux de l’opposition qui sont sévèrement surveillés par les autorités iraniennes. Le film comporte des scènes d’actes sexuels qui, en eux-mêmes, me menacent de la peine de mort si je retourne en Iran. Maintenant, le seul espoir qui me reste est le soutien du mouvement LGBT.
J’espère avoir de vos nouvelles bientôt.
Une pétition de soutien peut être signée à cette adresse
Traduction en français du texte de la pétition :
Kiana Firouz est une lesbienne iranienne dont la demande d’asile a été refusée par le Home Office. Son appel contre la décision du Home Office a été, sans aucune base, rejeté par le juge d’arbitrage. Pourtant, dans sa lettre de rejet de la demande d’asile le Home Office a reconnu qu’elle est lesbienne.
L’homosexualité est, en Iran, considérée selon la loi islamique comme un péché aux yeux de Dieu et comme un crime pour la société. L’Islam considère en général l’homosexualité comme le pire pêché imaginable. La peine pour lesbianisme entre personnes majeures, consentantes et saines d’esprit, est de 100 coups de fouets. Si l’acte est répétée trois fois, la peine est à chaque fois appliquée et la peine de mort est s’applique à la quatrième fois (articles 127, 129 et 130 du code pénal). Les moyens pour prouver le lesbianisme sont les mêmes que pour l’homosexualité masculine ( article 128).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire