vendredi 18 octobre 2019

OUGANDA

                                             Ouganda.

 Le Parlement doit rejeter le projet de loi prévoyant la peine de mort pour les relations sexuelles entre gays


pour en savoir plus :

POLOGNE

Pologne. La loi érigeant l’éducation sexuelle en infraction est «dangereusement régressive»

Avant le vote mercredi 16 octobre d’un projet de loi qui transformerait en infraction passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement l’éducation sexuelle, et même le fait de promouvoir l’éducation sexuelle, la directrice d’Amnesty International Pologne Draginja Nadazdin a déclaré :
« Cette loi dangereusement régressive favorisera la peur et l’ignorance, mettant ainsi les jeunes en danger. Ses conséquences se feraient sentir en-dehors des salles de cours, en aurait un effet terrorisant sur les enseignant·es, les militant·es et même les parents souhaitant aborder la question de la sexualité avec leurs enfants
en savoir plus:
https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2019/10/poland-law-criminalizing-sexuality-education-recklessly-retrogressive/

mercredi 16 octobre 2019

LOCAL ASSOCIATIF VANDALISE

Le local de l’association LGBT Quazar à ANGERS                                                 vandalisé


Local Quazar

Dans la nuit du lundi 30 septembre au mardi 1 octobre, les fenêtres du bâtiment de l’association LGBT Quazar ont été recouvertes d’autocollants appelant à une manifestation contre la PMA et la GPA. Ce n’est pas la première fois que le local de l’association situé au 35 avenue de Chanzy à Angers est la cible de dégradations.
« Après les tags haineux de l’an dernier, les fenêtres du bâtiment ont été recouvertes d’autocollants appelant à une manifestation contre « la PMA sans père et la GPA ». Ce sont les mêmes qui manifestaient déjà en 2013 sous la bannière de la Manif pour tous », indique Quazar.

LA VILLE DE BORDEAUX SE MOBILISE

BORDEAUX SE MOBILISE FACE AUX DISCRIMINATIONS
La Ville de Bordeaux a adopté en avril 2019 un plan de lutte contre les LGBT+phobies et en juillet un plan d’action contre les violences faites aux femmes. Ces initiatives prévoyaient la création d’un réseau d’accès aux droits et de soutien des victimes de discriminations et violences, ....

EN SAVOIR PLUS

PMA

LA PMA une polémique médicalement assistée selon l'A.J.L.

              (Association des journalistes lesbiennes, gays bi.e.s et trans)

Suite à l’examen du projet de loi relatif à la bioéthique, les députés ont adopté, en première lecture,l'ouverture de la procréation assistée (PMA) pour toutes les femmes, la filiation des enfants nés de PMA avec tiers donneur au sein des couples de femmes ainsi que le droit d’accès aux origines pour tous les enfants nés de dons, à leur majorité et s’ils en font la demande.

Ce que pense l'AJL du traitement médiatique lié à ce projet de loi:

https://ajlgbt.info/informer-sans-discriminer/les-confusions-entretenues-autour-de-la-pma/


MARCHE DES FIERTES LGBT AU VIETNAM

                 Pride au Vietnam


À Hanoï, au Vietnam, avait lieu ce dimanche 22 septembre 19 la LGBT Pride, rebaptisée « Hanoï Pride », l’occasion pour la communauté LGBT du pays de réclamer davantage de droits. Si l'homosexualité reste taboue au Vietnam, la communauté LGBT salue un certain nombre de mesures récentes signalant un infléchissement des autorités.

Pour en savoir plus :http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20190922-vietnam-gay-pride-battu-son-plein-rues-hanoi

HAUSSE DES AGRESSIONS HOMOPHOBES EN FRANCE

MANIFESTATION DES MILITANT.E.S D'AMNESTY FRANCE CONTRE LES AGRESSIONS HOMOPHOBES 



SOS Homophobie a recensé en France 231 agressions physiques en 2018, en faisant "une année noire". Cela signifie un bond de 66% par rapport à 2017. Au dernier trimestre 2018, c’est même une agression par jour qui a été signalée.


https://www.sos-homophobie.org/rapport-sur-l-homophobie-2019



MILITANTE RUSSE ASSASSINEE

En Russie, la militante LGBT Elena Grigorieva, a été assassinée à l’arme blanche


La militante russe Elena Grigorieva, connue pour sa défense des droits LGBT, a été retrouvée morte à Saint-Petersbourg, ont annoncé, lundi 22 juillet, les autorités. Les enquêteurs ont précisé que la femme de 41 ans avait succombé à « de multiples blessures au couteau ».

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/23/en-russie-une-militante-lgbt-assassinee-a-l-arme-blanche_5492611_3210.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1563


L'HOMOSEXUALITE , UN CHOIX ?

 L'homosexualité est un choix...

Ses propos avaient provoqué la colère de nombreux internautes.
En plein débat sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, le député UD
 Pascal Brindeau affirmait que « l’homosexualité est un choix »



Réponse d'Andréa Bescond

 sur https://tetu.com/2019/10/02/la-reponse-parfaite-dandrea-bescond-au-depute-udi-pour-qui-lhomosexualite-est-un-choix/#cKoazjxzky4OR5iO.99

COREE DU SUD

CORÉE DU SUD. LA CRIMINALISATION DES MILITAIRES LGBTI DOIT CESSER





En Corée du Sud, les relations homosexuelles sont toujours criminalisées au sein de l’armée. En effet, l’article 92-6 du Code pénal militaire prévoit jusqu’à deux ans de prison pour de telles infractions. En vigueur depuis près de 60 ans, cette législation est loin d’avoir été abandonnée puisque, en 2017, une enquête agressive a mené à l’inculpation de plus de vingt soldats.


THERAPIES


T H É R A P I E S   D' E N F E R


En France, des courants religieux utilisent des méthodes censées « guérir » l’homosexualité.
Anthony Favier président du mouvement homosexuel chrétien © Christophe Da Silva

https://www.amnesty.fr/discriminations/actualites/lgbt-therapie-pour-guerir-l-homosexualite

samedi 20 juillet 2019

Bonne nouvelle d'Egypte


La militante Malak-al-Kashef, femme transgenre âgée de 19 ans qui a passé quatre mois en isolement cellulaire dans une prison réservée aux hommes a été libérée le lundi 15 juillet à la suite d'une campagne réclamant sa libération initiée dans les réseaux sociaux.




Corée du Sud: criminalisation des relations homosexuelles au sein de l’armée

Image result for drapeau corée du sud


Les soldats homosexuels et transgenres en Corée du Sud sont en butte aux violences, au harcèlement et à la discrimination généralisée en raison de la criminalisation des relations homosexuelles entre adultes consentants au sein de l’armée.

Pour en savoir plus découvrez le nouveau rapport qui détaille pourquoi il faut abolir cette loi inique..


Exposition Champs d'Amours, 100 ans de cinéma arc-en -ciel


Image result for affiche exposition champs d'amour

La Mairie de Paris accueille l'exposition
 « Champs d’Amours, 100 ans de cinéma arc-en-ciel »
 du 25 juin au 28 septembre 2019 en collaboration avec la Cinémathèque et en partenariat avec le magazineTÊTU.



Pour en savoir plus: 

dimanche 16 juin 2019

Le BOTSWANA DÉPÉNALISE LES RELATIONS ENTRE PERSONNES DE MÊME SEXE







La décision rendue le 11 juin 2019 par la Haute Cour de Gaborone, capitale du Botswana, dépénalisant les relations consenties entre personnes de même sexe représente une victoire dans la lutte pour l’égalité et la liberté d’aimer .

Une victoire pour la communauté LGBTI botswanaise et un exemple à suivre pour les autres pays africains.

BRÉSIL







BRESIL



Marielle Franco, lesbienne conseillère municipale engagée dans la défense des plus vulnérables, a été assassinée le 14 mars 2018, à Rio de Janeiro, par quatre balles dans la tête. Un an après, la lumière sur sa mort n’est toujours pas faite.

Pour en savoir plus:
le monde
amnesty france



TAÏWAN A DIT OUI !


Taïwan légalise le mariage homosexuel, le 17 mai 2019

 «A Taïwan, l’amour l’a emporté. Nous avons fait un grand pas vers l’égalité réelle, et fait de Taïwan un pays meilleur »
 Tsai Ing-wen, présidente.



 Deux ans après que la Cour Constitutionnelle de Taiwan a rendu un arrêté jugeant anticonstitutionnel l’absence de mariage pour tou.s.tes, Taiwan a légalisé le mariage entre personnes du même sexe. C'est le premier pays d'Asie qui l'autorise !


pour en savoir plus :

le 26 avril, journée internationale de la visibilité lesbienne




Le 26 avril 2019 a eu lieu la journée internationale de la visibilité lesbienne :une journée souvent oubliée…








Depuis 2008, tous les 26 avril, la journée de la visibilité lesbienne est célébrée dans le monde entier afin d'exiger des droits égaux pour toutes les lesbiennes.Ce mouvement est né des mouvements LGBT en Espagne dans le cadre de leurs activités de visibilité, en se basant sur la position que les lesbiennes occupaient dans la société et dans l’espace public.
Pour en savoir plus :

osez le féminisme


PREMIÈRE MARCHE DES FIERTÉS EN BANLIEUE PARISIENNE


Première Marche des fiertés à St-Denis ( 93) le dimanche 9 juin 2019: 


« De Paris à St Denis Fier.e.s uni.e.s et indivisibles ! »



 L’association "St Denis ville au cœur" a montré que la banlieue était aussi un lieu de militantisme pour les personnes LGBTI et pas une zone de non droit.
Pour en savoir plus
St Denis

.20minutes.-saint-denis-

Discriminations et violences en Egypte


ÉGYPTE.



 La militante Malak-al-Kashef, femme transgenre âgée de 19 ans soumise à une disparition forcée, victime de violences sexuelles et d’actes de torture, est injustement détenue dans une prison pour homme.
Pour en savoir plus :  Malak al Kashef


BRUNEI DARUSSALAM


LES DROITS HUMAINS AU BRUNÉI DARUSSALAM



Au Brunéi Darussalam, ancien protectorat britannique dirigé  par le sultan Hassanal Bolkiah, la loi qui punissait les relations homosexuelles de 10 ans de prison a été progressivement durcie pour la rendre davantage compatible avec les préceptes islamiques
Le nouveau code pénal entré en vigueur en avril 2019 prévoyait la peine de mort par lapidation pour les personnes de même sexe ayant eu des relations sexuelles.

Suite au tollé de la communauté internationale, le sultan a déclaré, dimanche 5 mai, que le moratoire sur la peine capitale s’appliquerait aussi pour les condamnations à mort par lapidation en cas d’homosexualité et d’adultère.





POLOGNE: une activiste arrêtée


 

Les autorités polonaises ont arrêté la militante Elzbieta Podlesna et l'ont détenue plusieurs heures 

heures pour des soupçons d'offense à des croyances religieuses.

Pour en savoir plus :Pologne : une activiste arrêtée

INTERSEXES



C'est quoi " INTERSEXES" ?

Collectif Intersexes et Allié.e.s-OII France

Le collectif intersexes et Allié.e.s- OII France a réalisé un excellent document qui permet de mieux comprendre
Voici le lien

jeudi 14 février 2019

SOUTENEZ VITALINA KOVAL

Vitalina Koval défend avec détermination l’égalité pour tous et toutes en Ukraine. Elle a coordonné notamment le travail d’un centre social à Oujgorod, sa ville natale, destiné aux personnes LGBTI
Le 8 mars 2018, alors qu’elle organisait une manifestation pour la Journée internationale des droits des femmes en Ukraine, six membres du groupe radical « Karpatska Sich » l’ont aspergée de peinture. Des éclaboussures l’ont brûlée aux yeux. Malgré les évidences, les autorités n’ont pas considéré cet événement comme un acte d’incitation à la haine.
Vitalina a été l’une des dix situations qu’Amnesty International a défendu dans le cadre de l’édition 2018 de la campagne 10 jours pour signer. Nous continuons aujourd’hui à demander justice et à montrer notre solidarité.

Nous mettons à votre disposition des cartes postales de soutien à lui envoyer.
ENVOYER DES CARTES DE SOUTIEN à l’adresse suivante :
Cartes de solidarité / Amnesty International France
76 Boulevard de la Villette
75940 Paris cedex 19

Bangladesh : des avancées dans l'enquête sur l'assassinat de Xulhaz Mannan







En avril 2016 sous les yeux de sa mère âgée de 75 ans, Xulhaz Mannan,  35 ans, et un collaborateur qui se trouvait chez lui, ont été tués à la machette.
En 2014, il avait cofondé Roopbann, seul magazine bangladais consacré aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexuées et queer (LGBTIQ) et lancé la marche annuelle « arc-en-ciel ».
Des initiatives à risques dans un pays où les relations intimes entre personnes de même sexe peuvent être punies par la prison à vie. Ce double meurtre a été revendiqué par Ansar al-Islam, une branche d’al-Qaïda.

En décembre 2017, lors de la campagne "10 jours pour signer", Amnesty International s'est mobilisé pour demander aux autorités de traduire les assassins de Xulhaz Mannan en justice.

Nous venons enfin d'apprendre que l’un des principaux accusés vient d'être arrêté. Quatre personnes ont été arrêtées jusqu'à présent (parmi sept suspects).
Toutefois, l'enquête manque de transparence, nous devons continuer de réclamer justice et veiller à ce que la police rende des comptes à la famille endeuillée de Xulhaz Mannan, qui mérite une explication sur la progression de l'enquête. 

mercredi 13 février 2019

Urgence TCHETCHENIE



Pour la deuxième fois en moins de deux ans, les autorités en Tchétchénie ciblent les lesbiennes, les gays et les personnes bisexuelles, transgenres et intersexuées
(LGBTI) présumé.e.s
Depuis décembre 2018, au moins 40 personnes ont été détenues arbitrairement et torturées. Au moins deux personnes seraient mortes des suites d’actes de torture. Ces violences font écho aux événements de 2017, quand plus d’une centaine d’hommes perçus comme étant gays avaient été enlevés et torturés en Tchétchénie dans le cadre d’une campagne coordonnée par les autorités locales



                                             ne manquez pas de signez notre pétition.. ! 



Lutte contre les discriminations envers les personnes intersexes



Dans le cadre de la lutte d'Amnesty International France  contre les discriminations et, en particulier, celles dont sont victimesles personnes intersexes du fait de certaines pratiques médicales dans plusieurs pays d'Europe, nous vous informons que l'Assemblée nationale vient de publier en janvier 2019 un rapport d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique, dont le Chapitre 2 est consacré à:
 la prise en charge médicale des personnes présentant des variations du développement sexuel (cf. pages 113 à 119). 
Ce rapport comporte des recommandations sur les personnes intersexes en vue de l'examen de la prochaine loi relative à la bioéthique (juin 2019), en particulier :  

Proposition n° 14
Sauf motif médical impérieux et urgent, conditionner tout traitement ou toute intervention visant à altérer les caractéristiques sexuelles primaires ou secondaires d’une personne :
– à une consultation préalable dans l’un des centres de référence des maladies rares du développement génital ; – à l’appréciation, par une équipe pluridisciplinaire, de la capacité de la personne à participer à la prise de décision, lorsqu’elle est mineure

Ce rapport est consultable en ligne, sous le lien :
  
http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/Revision_loi_bioethique 

Lille 6ème salon LGBTI+ le premier week-end de février

L’association Fiertés Lille Pride a organisé la 6ème édition de son salon LGBTI+ les samedi 2 et dimanche 3 février, une manifestation marrainée par la comédienne et humoriste Shirley Souagnon.Les visiteurs ont pu parcourir les 55 stands ( dont celui d'Amnesty International)consacrés à la présentation des associations de la région, à la prévention, aux commerces et aux services. 
POUR EN SAVOIR + :https://www.gaypride.fr/event/salon-lgbti-de-lille/





Enquête de la Fondation Jean Jaurès sur l'homophobie dans la société française

Denis Quinqueton, Codirecteur de l’Observatoire LGBT+, a présenté en novembre 2018  à l’université d’Aix –Marseille  l’enquête de la Fondation Jean-Jaurès et la Dilcrah sur l’homophobie dans la société française réalisée auprès d’un échantillon d’un millier de personnes sur la proportion de LGBT victimes d’agressions ou de discriminations en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre.
Les jeunes se montrent particulièrement touchés par l’homophobie. Ainsi, 35 % des jeunes LGBT de moins 35 ans ont déjà subi l’homophobie dans l’enceinte d’un établissement d’éducation (contre 26 % dans l’ensemble).
Quelle est l’ampleur des agressions et des discriminations subies par les personnes bi, trans, gays et lesbiennes en France ? Quels sont les lieux où les risques d’exposition sont les plus élevés ? Quel impact peuvent-elles avoir sur les déplacements ou la vie quotidienne des LGBT ? ...



SUSPENSION CONDITIONNELLE DE LA PROCÉDURE PÉNALE POUR BRUNO ALMADA COMAS

 

PARAGUAY

 Le 19 décembre, lors de l'audience préliminaire dans cette affaire, Bruno Almada Comas a accepté l'accord proposé par le bureau du procureur général, concernant la suspension de la procédure pénale engagée pour « actes d'exhibitionnisme ». Au titre des conditions imposées, Bruno Almada Comas doit donner du lait à une institution de familles d'accueil tous les mois, signer un registre tous les deux mois et informer les autorités s'il décide de se rendre à l’étranger, et ce pendant un an. S'il se conforme à toutes les mesures imposées pendant une année, la procédure pénale sera définitivement close.
Bien que Bruno Almada Comas estime que sa performance n'est pas un crime, il a accepté cet accord afin d'éviter d'encourir une peine d'un an de prison.

 Amnesty International continuera de suivre sa situation.