mercredi 13 février 2019

Urgence TCHETCHENIE



Pour la deuxième fois en moins de deux ans, les autorités en Tchétchénie ciblent les lesbiennes, les gays et les personnes bisexuelles, transgenres et intersexuées
(LGBTI) présumé.e.s
Depuis décembre 2018, au moins 40 personnes ont été détenues arbitrairement et torturées. Au moins deux personnes seraient mortes des suites d’actes de torture. Ces violences font écho aux événements de 2017, quand plus d’une centaine d’hommes perçus comme étant gays avaient été enlevés et torturés en Tchétchénie dans le cadre d’une campagne coordonnée par les autorités locales



                                             ne manquez pas de signez notre pétition.. ! 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire