mercredi 13 février 2019

SUSPENSION CONDITIONNELLE DE LA PROCÉDURE PÉNALE POUR BRUNO ALMADA COMAS

 

PARAGUAY

 Le 19 décembre, lors de l'audience préliminaire dans cette affaire, Bruno Almada Comas a accepté l'accord proposé par le bureau du procureur général, concernant la suspension de la procédure pénale engagée pour « actes d'exhibitionnisme ». Au titre des conditions imposées, Bruno Almada Comas doit donner du lait à une institution de familles d'accueil tous les mois, signer un registre tous les deux mois et informer les autorités s'il décide de se rendre à l’étranger, et ce pendant un an. S'il se conforme à toutes les mesures imposées pendant une année, la procédure pénale sera définitivement close.
Bien que Bruno Almada Comas estime que sa performance n'est pas un crime, il a accepté cet accord afin d'éviter d'encourir une peine d'un an de prison.

 Amnesty International continuera de suivre sa situation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire