mardi 14 décembre 2010

A vos plumes...

....

Une action urgente pour défendre un militant LGBT Mexicain, torturé par la police de son pays.

Tous les détails de l'action ici

Ci dessous, un modèle de lettre en Français. Peut être est il cependant préférable d'écrire en anglais. Vous pourriez vous inspirer des modèles que vous trouverez ici

MERCI D’ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 19 JANVIER 2011 À :

Ministre de l’Intérieur
Lic. José Francisco
Blake Mora Secretaría de Gobernación
Bucareli 99, 1er. piso, Col. Juárez,
Delegación Cuauhtémoc,
México D.F., C.P. 06600, Mexique
Fax : (+52) 55 5063 3405
Courriel : secretario@segob.gob.mx
Formule d’appel : Monsieur le Ministre,

Gouverneure de l’État du Yucatán
Sra. Ivonne Araceli Ortega Pacheco
Palacio de Gobierno, Calle 61 por 60, Col. Centro, Mérida, C. P. 97000
Yucatán, Mexique
Fax : (+52) 999 930 3124
Courriel : ivonne.ortega@yucatan.gob.mx
Formule d’appel : Madame la Gouverneure,

Procureur général de l’État du Yucatán
Lic. Héctor José Cabrera Rivero
Periférico Poniente Km. 46. 5, Susulá-Caucel, Mérida, C. P. 97217
Yucatán, Mexique
Fax : (+52) 999 930 3267
Courriel : despacho.procurador@yucatan.gob.mx
Formule d’appel : Monsieur le Procureur,

Monsieur,

J'ai été informé(e) par Amnesty International que, le 4 décembre 2010 José Ricardo Maldonado Arroyo, militant en faveur des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) a été détenu et torturé par des policiers du Yucatán pendant environ quatre heures. En outre, José Ricardo Maldonado Arroyo a été menacé de représailles par ces mêmes polciers s’il parlait de ce qui lui était arrivé.

À la suite de cet épisode, José Maldonado a consulté un médecin et demandé des conseils à une organisation locale de défense des droits humains. Le 5 décembre, il a déposé une plainte au Bureau du procureur général du Yucatán ; à ce jour, personne ne l’a contacté au sujet d’une enquête sur cette affaire ou de mesures de protection. C'est pourquoi, sa sécurité suscite de vives inquiétudes.

En conséquence, je vous demande :
de protéger José Ricardo Maldonado Arroyo dans le strict respect de ses souhaits ;
de diligenter sans délai une enquête exhaustive et impartiale sur ce cas de mauvais traitements et d’actes de torture ;
de rendre publics les résultats de ces investigations, et de déférer à la justice les personnes soupçonnées d’être responsables de ces agissements.

Je vous prie d'agréer...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire