dimanche 4 mars 2018

Action Urgente Indonésie

INDONÉSIE : DOUZE PERSONNES PRESUMEES TRANSGENRES ONT ÉTÉ TORTURÉES EN PUBLIC

Des personnes que les forces de police de l’Aceh-Nord pensent être des femmes transgenres ont été arrêtées arbitrairement, humiliées et torturées le 27 janvier. Même si elles ont été libérées sans inculpation le lendemain, ces personnes restent profondément traumatisées ; certaines ont perdu leur travail et d’autres ont été obligées de fuir car ellescraignaient pour leur sécurité.

Le 27 janvier 2018, les forces de police de l’Aceh-Nord ont effectué des descentes dans cinq salons de beauté, lieu de travail courant pour les femmes transgenres en Indonésie, dans la province de l’Aceh et ont arrêté 12 personnes. Le chef de la police a conduit ces 12 personnes dans son bureau cette nuit-là et, à 23 heures, leur a ordonné de marcher d'une manière humiliante jusqu'à un parc non loin de là. Lorsque l'une des femmes transgenres a refusé d’obtempérer, le chef de la police a effectué un tir de sommation pour lui faire peur.

Pour en savoir plus sur cette action, cliquez ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire