jeudi 27 mai 2010

Nouvelle action contre les violences en Irak

Plus d'informations ainsi qu'un modèle de lettre à envoyer.

IRAK : LES AUTORITÉS DOIVENT PROTÉGER LES CIVILS CONTRE LES VIOLENCES MEURTRIÈRES

dimanche 16 mai 2010, par Coordination Homosexualités et droits humains (section belge)

Les membres de la communauté gay en Irak, où l’homosexualité n’est pas tolérée, vivent sous la menace constante de la violence, certains dignitaires musulmans exhortant leurs disciples à s’en prendre aux homosexuels présumés.

En avril 2009, Amnesty International s’est entretenu avec plusieurs irakiens qui avaient récemment fuit les violences qu’ils subissaient en raison de leur homosexualité. Hakim, 34 ans, de Najaf, a raconté que son partenaire avait été enlevé et avait subi des violences infligées par des membres de l’Armée du Mehdi en octobre 2008, semble-t-il parce qu’ils avaient découvert leur relation secrète. Lorsque son partenaire a été libéré, les deux hommes ont été menacés de mort par l’Armée du Mehdi. Un jour, ils ont reçu une note accompagnée de trois balles.

Amnesty International demande aux autorités irakiennes de prendre immédiatement des mesures visant à améliorer la sécurité des civils. Elles doivent mener des consultations avec les membres des groupes les plus exposés afin de déterminer comment optimiser leur protection. Parallèlement, elles doivent ouvrir des enquêtes dignes de ce nom sur les attaques visant des civils et demander des comptes aux auteurs présumés de ces crimes, quels qu’ils soient, dans le respect du droit international. Il faut qu’elles désarment immédiatement toutes les milices et suppriment la mention de l’appartenance religieuse sur les papiers d’identité.

Vous trouverez plus d’informations dans le rapport en anglais et le communiqué de presse en français qui viennent d’être publiés par Amnesty International.

Amnesty International a donc décidé d’une action de grande envergure. Dans un premier temps on vous demande d’envoyer un courrier, un fax ou un email au gouvernement irakien via l’ambassade (en attendant la formation d’un nouveau gouvernement) et aux autorités kurdes via la représentation à Paris.

Mas’ud Barzani
President
KRG Representation in France
20 Rue de Cambon
75001 Paris
France
Fax : +33 1 44 50 39 48
Email : france@krg.org or krgfrance@gmail.com

The President
Ambassade d’Irak
Avenue Franklin D. Roosevelt 115
1050 Bruxelles
Fax : 00 32 2 374 76 15
Email : ambassade.irak@skynet.be

Modèle de lettre

Toutes peuvent commencer par “Your Excellency”

I was concerned to hear that civilians are particularly at risk of attack because of their human rights or professional work, their political activities, their identity, gender or sexual orientation or their plight as displaced people. Most of the killings are carried out by armed groups although some of the killings are the work of security forces, militia, foreign troops and even other civilians.
I call for special investigation on the attacks and killings of homosexuals and women, on the crimes and violations of human rights defenders and journalists and on the attacks of minority groups in Mosul.
I also ask for the findings to be made public and special protection measures to be set in place.

Yours sincerely

Aucun commentaire:

Publier un commentaire