jeudi 25 juillet 2013

Action Urgente Macédoine

©Courrier des Balkans

MACEDOINE : ESCALADE DES ATTAQUES CONTRE LES LGBTI EN MACÉDOINE
Une série d'agressions homophobes perpétrées en Macédoine en juin et en juillet suscite de
graves inquiétudes pour la sécurité des personnes et des organisations LGBTI. En juin, durant
la Semaine des fiertés organisée dans la capitale, Skopje, une trentaine de personnes s'en
sont prises au centre LGBTI. Le 5 juillet, des individus non identifiés ont tenté de mettre le feu
aux locaux de l'organisation.
En Macédoine, les personnes gays, lesbiennes, bisexuelles, transgenres ou intersexuées
(LGBTI) ont fait l'objet ces dernières années, et notamment en juin et juillet 2013, d'un certain
nombre d'attaques homophobes. Des biens de la communauté ont également été visés.
Le 22 juin, pendant la Semaine des fiertés de Skopje, un groupe de plus de 30 individus s'en
est pris au Centre de soutien aux LGBTI, où 40 militants assistaient à la projection d'un film.
Les agresseurs ont crié des slogans homophobes, menacé les personnes qui se trouvaient à
l'intérieur et lancé des pierres, des bouteilles et des briques contre le bâtiment. L'une des
personnes organisatrices de la manifestation, qui est membre de l'ONG LGBT United
Macedonia, a reçu par la suite des menaces de mort sur Facebook. Le 25 juin, des individus
se sont rassemblés devant le domicile de Petar Stojkovikj, un acteur qui ne cache pas son
homosexualité et qui milite pour la cause LGBTI. Ils ont lancé des pierres et proféré contre lui
des injures homophobes et des menaces. L'acteur et son partenaire se trouvaient à l'intérieur
de la maison. Le 5 juillet, les locaux du Centre de soutien aux LGBTI ont fait l'objet d'une
tentative d'incendie volontaire. Selon certaines informations, la police a recueilli des éléments
indiquant que des tuiles avaient été ôtées du toit et du pétrole répandu sur les poutres de la
toiture, puis que quelqu'un avait mis le feu.
Ces derniers incidents interviennent dans un contexte où les attaques verbales contre la
communauté LGBTI se sont multipliées, dans les médias et de la part de responsables publics
comme d'acteurs non étatiques. Ceci met davantage en évidence encore le besoin urgent de
garantir dans la loi la protection contre toute forme de discrimination fondée sur l'orientation
sexuelle ou l'identité de genre. La loi macédonienne de lutte contre la discrimination n'interdit
pas la discrimination pour des motifs d'orientation sexuelle. Les autorités ont refusé jusqu'à
présent de modifier la législation, en dépit des critiques formulées au niveau local et par la
communauté internationale, notamment par l'Union européenne et par des organes de suivi
des traités des Nations unies. Des ONG macédoniennes se sont lancées dans l'élaboration
d'un projet de loi sur les crimes de haine contre les personnes LGBTI. Le gouvernement doit
donner suite à cette initiative et prendre les mesures appropriées pour lutter contre les crimes
homophobes et transphobes.

Comment mener cette action? Cliquez ici
Pour un modèle de lettre, cliquez ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire