mercredi 12 mars 2014

Suite Action Russie

FEDERATION DE RUSSIE : LES POURSUITES CONTRE UNE JOURNALISTE « DOIVENT ÊTRE ABANDONNÉES »

Le 21 février, un tribunal de la ville de Nijni Taguil, dans l'Oural, a estimé que les poursuites engagées contre la journaliste Elena Klimova pour « propagande en faveur de relations sexuelles non conventionnelles » devaient être abandonnées. Cela veut dire que son travail sur le projet en ligne « Deti-404 » (également appelé « Children-404 »), qui apporte un soutien aux adolescent-e-s lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués, va pouvoir se poursuivre.

Elena Klimova était accusée d'avoir « créé sur la ressource Internet VKontakte une page faisant la promotion des relations sexuelles non conventionnelles ». L'avocat de la défense a souligné qu'Elena Klimova n'avait pas créé cette page, mais qu'elle était simplement son administratrice. De plus, le procès-verbal policier concernant son « infraction » comportait d'importantes irrégularités. La défense a présenté l'expertise d'un psychothérapeute qui concluait que la page web ne contenait pas de « propagande en faveur des relations non conventionnelles ». De surcroît, cet expert a affirmé que cette ressource en ligne aidait les adolescent-e-s qui s'interrogent sur leur homosexualité à mieux maîtriser certains affects et d'autres problèmes qu'ils et elles peuvent rencontrer.

Le tribunal s'est rangé aux arguments de la défense et a jugé qu'il fallait classer cette affaire. L'homme politique pétersbourgeois Vitali Milonov, à l'initiative duquel des poursuites avaient été engagées contre Elena, a annoncé qu'il formerait un recours contre cette décision.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau, mais nous continuerons à suivre la situation. Un grand merci au Réseau AU pour toutes les actions menées et les lettres de soutien envoyées à Elena Klimova.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire