mardi 28 octobre 2014

Action urgente Macédoine


©Balkan Insight


MACEDOINE : L'INTERDICTION DU MARIAGE ENTRE PERSONNES DE MÊME SEXE EST EN ATTENTE DE VALIDATION

L'amendement XXXIII, actuellement en cours d'examen devant le Parlement de l'ex- République yougoslave de Macédoine, est discriminatoire envers les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) au regard de leur droit à une vie familiale et de tous les droits reproductifs et sociaux associés au mariage. S'il est adopté, la Constitution définira le mariage comme l'union exclusive entre un homme et une femme.

Le 1er juillet, le gouvernement de Macédoine a soumis sept projets d'amendements constitutionnels au Parlement, dont celui de l'amendement XXXIII. Dans sa forme actuelle, cet amendement définirait strictement le mariage comme l'union entre un homme et une femme. Le 27 août, le texte de tous les projets d'amendements a été examiné et adopté par une majorité de parlementaires. Les amendements doivent être soumis à un vote final à la fin du mois d'octobre.

Une précédente version de l'amendement XXXIII définissait la cohabitation officielle, ou toute autre forme de vie commune officielle, exclusivement comme l'union entre un homme et une femme. Cependant, le 16 octobre, à la suite de la publication de l'avis de la Commission de Venise sur le projet d'amendement, le ministre de la Justice a annoncé que cet élément serait retiré de la proposition. Une décision de modifier la Constitution doit obtenir l'aval d'au moins deux tiers des membres du Parlement, ce qui risque d'arriver car le principal parti de l'opposition, qui boycotte actuellement le Parlement, possède moins d'un tiers des sièges.
L'amendement XXXIII a été rédigé dans l'intention de déterminer constitutionnellement le statut du mariage de manière à protéger « les intérêts des époux, de la famille et de la société ». Cependant, en limitant le mariage aux couples hétérosexuels, il introduit une discrimination directe envers les personnes LGBTI qui vivent ou souhaitent vivre dans une union entre personnes de même sexe, au regard de leur droit à une vie familiale et de tous les droits reproductifs et sociaux associés au mariage. 

Pour plus de détails, pour savoir comment agir, cliquez ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire