vendredi 10 janvier 2014

Pétition Ihar Tsikhanyuk (Bélarus)

En février 2013, alors qu'il était soigné à l'hôpital d'Hrodna dans son pays, le Bélarus,  pour un ulcère à l'estomac, Ihar Tsikhanyuk, militant homosexuel a été interpellé par des policiers. Frappé, menacé, et insulté en raison de son orientation sexuelle, il a finalement été relâché sans qu'aucune charge n’ait été retenue contre lui.
Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête sur les mauvais traitements infligés à Ihar
par la police et le respect des droits des personnes sans discrimination.


Pour signer la pétition, cliquez ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire